Dans les jardins botaniques on recrée dans un intérieur une nature existant à l’extérieur, mais on la transforme et on l’adapte. Elle devient une illusion et un simulacre. Il y a là un paradoxe, étant à la fois à l’intérieur, enfermé dans les serres, et à la fois dans une forêt reconstituée avec cette idée de la jungle comme projection de nos fantasmes d’une nature vierge et sauvage, mais sans les dangers qu’elle implique. Dans ces jardins botaniques, la végétation semble incapable de s’épanouir hors des limites définies par les murs de la serre . Comme si son double besoin de colonialisme et d’exotisme poussait l’homme à enfermer ce qui devrait se trouver au dehors et à faire pousser des forêts lointaines chez lui. La gestuelle et les attitudes des personnages visitant ces lieux font penser aux grands observateurs d’un monde redécouvert, mais sans les dangers que celui-ci impliquerait.
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_flamentrosedefjury.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_serre26def.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_dame-escaliers-ok - Copie.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_damepullfleures-ok - Copie.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_pouet2-ok.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_PRETpersondedeosjury.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_serre20jury.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_pouet1-okk.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_poissonsya-ok.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_poubelle-okk.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_verdure.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_poisson2-ok.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_jeune-fille.jpg
 
 
http://www.laetitiagessler.com/files/gimgs/th-25_dame-escaliers-ok.jpg